Pourquoi faire du référencement ? (et les 5 motivations de CtrlC)
ctrlc référencement seo artisans petites entreprises

En ce début de décennie, nous sommes tous amenés à regarder ce que nous voulons faire de notre vie à travers cette question : quels sont nos buts et projets en tant qu’entreprise.

Pourquoi CtrlC, qui fait du SEO depuis bientôt une dizaine d’années, veut toujours autant faire du référencement ? Le faisons-nous pour de bonnes raisons ? Des raisons fondamentales dont nous pourrions individuellement être fiers ?

Voici notre analyse interne que nous voulons publique.

Pourquoi décidons nous de continuer à faire du référencement web pour donner de l’expansion aux entreprises ?

Nous continuons oui, mais de façon engagée et ce, officiellement. Cette voie est déjà la nôtre depuis plusieurs années de façon non officielle. Notre offre, notre force de frappe nous ne l’adressons pas à n’importe qui.

Ce qui suit n’engage que nous. Il s’agit de notre conception vis-à-vis des valeurs et du potentiel bénéfique du web et notre positionnement dans ce but.

Le sens de notre travail

De plus en plus, nous refusons de travailler pour certains clients. 

Non pas que nous soyons débordés, et que cela dépasserait nos capacités. Non. Nous les refusons après une consultation collégiale qui vise à examiner s’ils sont en phase avec notre vision du monde. Nous savons que d’autres agences SEO se feront une joie de travailler avec eux. Nous voulons réserver nos analyses à de belles structures, souvent des petites entreprises, qui sont de plus en plus, mises en difficulté par de très grosses entreprises qui uniformisent l’offre et la production.

Les centres-villes et les bassins deviennent peu à peu stériles, comme dupliqués : allez à Nice, Angers, Paris, Londres ou Groznyï, vous trouverez les mêmes chaînes ou magasins. Quand nous partons en vacances, il est devenu difficile de trouver les commerces locaux, passés les “pièges à touristes”. Il est dur de trouver des artisans, des créateurs proposant des produits originaux ou de trouver les “savoir-faire local”.

Les touristes chinois viennent en France pour finalement acheter des souvenirs français qui ont été fabriqués en Chine. Ce n’est pas par souhait, mais parce que les entreprises françaises ont du mal à faire face aux géants. Ces géants ne se sont pas fait uniquement sur le terrain, ils sont aussi géants sur le web.

Or sur le web, CtrlC est une agence d’audit SEO pas tout à fait comme les autres. La création de notre société s’appuie sur des compétences ultra spécifiques mais également des buts partagés auxquels nos dirigeants sont attachés. Nous sommes capables de permettre à des sites de petites et moyennes entreprises de passer au-devant des mastodontes qui croient leurs premières places assurées.

Il est possible de les battre sur le long terme.

Nous en sommes capables, mais de surcroît c’est ce que nous aimons faire. Car nous sommes conscients de ce que l’expansion d’une petite entreprise implique en termes de bénéfices pour l’ensemble de la société.

Le refus d’un monde stérile

Les raisons de l’uniformisation sont diverses mais le web en est un vecteur. Le web est un outil qui peut être employé de façon bénéfique ou néfaste.

Vous trouvez que Google vous donne des réponses de moins en moins variées ? L’une des raisons qu’on oublie trop souvent, c’est que les petites entreprises connaissent un déclin constant, se trouvent en posture de résistance. Les journaux indépendants et autres blogs sont rachetés et leurs sites “écrasés”, effacés.

Les savoir-faire français notamment, que le monde entier nous envie, disparaissent les uns après les autres faute de transmission, de mise en valeur et avec les fermetures d’entreprises locales, accroissant toujours un peu plus l’import et le bilan carbone mondial.

On pourrait croire, à tord, que l’offre SEO de CtrlC est un ovni anti-libéral ou anti-capitaliste. Ce n’est pas du tout vrai. Au contraire. Nous nous détournons seulement du “déshumanisé”. Nous aimons les choses bien faites, avec savoir-faire, avec amour, avec conviction. Nous sommes experts du numérique pour mieux servir l’Humain.

Nous soutenons tout particulièrement l’essort du “capitalisme local”, notamment au travers des entreprises qui poussent des valeurs qualitatives et l’économie locale de leur bassin d’activité.

seo faire du référencement comme superman à Paris

Nous avons décidé récemment de prendre clairement position sur ce point. Notre analyse : si les petites entreprises disparaissent car elles n’ont plus d’exposition ou sont englouties par des groupes (qui feront moins bien qu’elles in fine), nous serons une force pour toutes celles qui ont résisté ou qui se créent.

Nous travaillerons à :

  • les protéger
  • les promouvoir
  • les faire prospérer
  • leur donner les armes pour jouer à forces égales sur le web avec les plus grands

Aujourd’hui, les indépendants, les TPE et PME sont engloutis les uns après les autres. Notamment, on les retrouve de moins en moins en première page. Le vieux mensonge du “c’est le meilleur professionnel qui aura la queue devant sa boutique” s’étend désormais au web. La vérité est que “celui qui aura le plus d’expansion est celui qui aura le plus de promotion, peu importe la qualité de son produit”.

De nos jours, celui qui est le numéro 1 sur les moteurs de recherche, et qui squatte les réponses suivantes au-travers de ses filiales accède automatiquement à la réussite.

Comment faire face aux grands groupes et entreprises qui ont les parts les plus importantes de votre marché ?

Il y a potentiellement du travail pour tout le monde, notre population ne cesse de croître. Certains grands groupes ont leur utilité. Nous ne sommes pas là pour dire qu’ils ne devraient pas exister. Cependant leur existence ne devrait pas remettre en question votre expansion, voire remettre en question votre existence.

Les grandes entreprises ont d’importantes ressources humaines et d’énormes moyens. C’est toute leur différence avec une petite entreprise. Aujourd’hui faites la recherche sur Google : “espace culturel”. Vous ne trouverez pas en premières réponses des espaces à proximité dédiées à la culture, des libraires, des salles de concert ou un musée. Vous trouvez le groupe Leclerc ; oui, dans cette enseigne se vendent des produits culturels type CDs ou livres, mais ce n’est pas ce que vous cherchiez à l’origine quand vous tapiez cette recherche.

Etant donné que Leclerc a beaucoup d’argent, ils peuvent développer une stratégie et communiquer via tous les supports : web, print, radio, télévision, etc. Ils peuvent s’offrir les services d’experts SEO de surcroît. Les gens associeront au fil du temps l’expression “espace culturel” à Leclerc et non plus avec un véritable lieu culturel. L’algorithme participe à cette habitude et la renforce.

Les moteurs de recherche et des réseaux sociaux sont conçus pour valider vos idées personnelles préconçues et en aucun cas les bousculer.

Voici un exemple que nous aimons donner pour illustrer cette donnée : à l’époque du printemps arabe , un test avait été fait aux Etats-Unis sur des internautes utilisant le moteur de recherche Google. Le premier groupe avait pour sensibilité politique le parti Républicain, le second groupe le parti Démocrate et le troisième groupe celui du parti Libertarien.

Il leur a été demandé de faire chacun la recherche “printemps arabe”. Voici le propos des articles que Google leur a proposé :

  • Le premier groupe accédait à : “La montée des groupes extrémistes et terroristes …”.
  • Le second : “La montée du peuple pour une vraie démocratie ….”.
  • Le troisième : “Partez en vacances…”.

Cela s’appelle renforcer votre canal de pensée.

Google applique cette méthode pour que vous soyez toujours content de lui. Moins il vous donne le choix et de diversité de réponses, plus il vous y habitue à un choix limité. Ainsi, plus le temps passe et plus vous serez content de lui, en termes de résultats de recherche.

CtrlC a la puissance de frappe pour agir sur les algorithmes, tout en respectant leurs codes. Les grands groupes ont leurs experts SEO (en interne bien souvent). Les petites entreprises peuvent compter sur CtrlC pour les faire tomber de leur piédestal numérique.

Comment faire du référencement face à ça ?

Arriver à contourner ce système n’est pas évident. Chez Contrôle-C nous nous sommes formés depuis près de 10 ans à toutes les nuances et évolutions des algorithmes. En testant, en analysant, nous accédons à des données non-dévoilées dans les recommandations officielles des moteurs de recherche. Nous savons utiliser le système pour qu’il vous rende honneur sur le long terme.

Cela signifie, dans le jargon SEO, que nous faisons appel uniquement à des techniques “white hats” et jamais aux techniques “black hats“. Ces dernières sont souvent proposées sur le web car elles font monter votre site très rapidement, comme par magie. Elles exploitent les failles du moment de l’algorithme mais sont éphémères et pénaliseront votre site pour de bon quand le moteur de recherche les aura repérées.

White hat et Black Hat Techinique referencement

Les sites qui sont depuis longtemps en numero 1 ont évidemment une maintenance SEO sur des points “white hats” exclusivement.

L’histoire de CtrlC vis-à-vis du référencement

Au début de notre histoire, sous le nom de GeekArts, nous nous sommes mis à faire des sites en travaillant le référencement à la racine (dès la première ligne de code).

Nous aimons cette histoire de nos débuts. Nous avons par exemple permis à une école de maquillage qui proposait une formation haut de gamme de passer de l’obscurité à la pleine lumière. L’école MAAP est désormais une référence qui n’a plus rien à envier à l’école du groupe LVMH.

Cette école a de son côté beaucoup travaillé à offrir le meilleur enseignement, mais au 21ème siècle ils n’auraient pas eu ces résultats d’expansion sans le référencement que nous avons effectué, squattant depuis les premières places des classements, là où les grands groupes pensaient être intouchables.

Geekarts agence de communication

Un autre exemple, de notre époque “GeekArts” : celui du magasin atelier encadrement.paris . Quand cet encadreur a fait appel à nous, sa boutique proposait de très nombreux objets de décoration et de l’encadrement en fond de boutique. Il n’aimait pas spécialement la décoration, mais c’était pour lui une façon de payer le loyer. Nous avons refait son site en l’axant uniquement sur l’encadrement, son savoir-faire d’une rare qualité, sa passion. Deux ans plus tard l’encadreur croise, dans la rue, l’une de nos collègues qui avait créé son site et lui dit avec enthousiasme : “Je ne fais plus de décoration, je ne fais plus que de l’encadrement !” L’encadreur diplômé de l’Ecole Boulle était ravi.

En tant que CtrlC nous travaillons à nouveau avec lui, et avons pour mission de redoubler les efforts sur le référencement. Six mois après, il nous parlait déjà de déménager et d’engager un apprenti…

faire du référencement pour encadrement.paris première page

Depuis que nous nous sommes devenus CtrlC, nous nous sommes exclusivement concentré sur l’audit SEO et le conseil en mise en place de stratégie de référencement.

A l’époque où nous construisons des sites, nous le faisions “à l’américaine” c’est-à-dire que nous prenions le SEO en compte et nous créions des sites “haut-de-gamme” d’un point de vue code. Or en France, il y a 10 ans, l’intérêt du SEO n’était pas encore bien compris par les entreprises. Faire du référencement est depuis devenu plus connu, et même populaire en France.

Nous ne pouvons que remercier les entreprises qui ont su nous faire confiance à cette époque et qui, tout en ayant fait évoluer leur site depuis, bénéficient toujours des retombées SEO.

Nous avons quantité de résultats de ce type, d’autant plus depuis que nous nous concentrons à 100% sur le référencement naturel.

Nous aimons être les meilleurs, car non seulement nous gagnons notre vie grâce à nos compétences qui restent rares sur le marché, mais aussi parce que nous avons orienté ces compétences à contre-pied de la tendance. C’est pour nous un réel plaisir de faire bénéficier nos compétences non pas aux grands groupes (nous refusons de grands comptes selon leur profil, encore un ce mois-ci…), mais au contraire, nous préférons les petites entreprises, souvent familiales, car nous mesurons les conséquences directs de notre travail sur la vie des gens.

Nous apprenons les détails de leur métier pour le valoriser, nous nous attachons à ce qu’il soit reconnu et qu’il puisse perdurer dans le temps,qu’il puisse le transmettre, créer de l’emploi local valorisant.

Ce n’est pas une phrase en l’air :

La réussite d’un certain type de client, c’est bien ce qui nous fait aimer notre métier. Cela donne du sens à notre travail et donc à notre vie.

Qui sont nos clients ?

Les clients avec qui nous travaillons sont en priorité : des artisans, des créateurs, des personnes détenteurs d’un savoir-faire, des artistes, des écoles de formation, des restaurants et tout ce que nous considérons comme acteurs de la vie locale.

Nous voulons la réussite de ces “capitalistes locaux” qui feront de Demain un beau jour.

Nos raisons pour faire du référencement

Nos raisons sont simples :

  • Voir les talents individuels ressortir pour profiter à la société
  • Aider des dirigeants de société à surmonter leur difficultés
  • Revoir les centre-villes de France se remplir de boutiques uniques en leur genre, intéressantes, reflet de notre richesse culturelle
  • que les gens, même s’ils vivent loin des grandes villes, puissent bénéficier sur le web d’offres riches, variées, faisant travailler des personnes localement, dans toutes nos régions
  • voir des gens trouver un emploi grâce à notre travail

C’est pour ça que nous nous levons le matin

Pour faire CE référencement.

Le Référencement de CtrlC.

ctrl c contrôle c logo agence de référencement naturel

Aucun commentaire

Laissez un commentaire